vendredi 15 mai 2009

Ça cartonne


C'est marrant, la geekitude.

Après l'expérience du blog sur papier, je me rends compte que je suis bien atteint. Mon appartement est en cartons et en pièces détachées, mon frigo est débranché ; le seul truc qui marche encore, c'est l'ordinateur (pas portable) et la connexion internet. En attendant les copains déménageurs, je suis assis en tailleur par terre avec le clavier sur les genoux.

Le pire, en cette période de transition, c'est que je trouve encore le temps d'aller voir la vie Wikip(m)édienne.
Et cette semaine, je suis tiraillé par une de ces micro-polémiques dont nous avons le secret. ça se passe ici et la question semble anodine : comment intituler un article sur des œuvres universelles dans une encyclopédie francophone ? Le sondage lancé le 29 avril aboutit à un quasi match nul (je ne reviendrai pas sur la présentation orientée des résultats ni sur le fait que l'initiateur close lui-même). En fait, on s'en fout un peu du résultat ; ce qui compte c'est le débat.
Je dois bien avouer que je me lasse très vite des discussions sans fin mais là, le sujet me tenant à cœur, j'ai examiné le cas d'un peu plus près.

À ma droite, un contributeur volontiers polémique qui s'étonne que le sacro-saint principe de moindre surprise soit à ce point baffoué par une cotterie de mélomanes plus ou moins avertis qui a tendance à se retrouver dans un lieu étrange.
À ma gauche, une dynamique animatrice du projet musique classique qui sait fédérer autour d'elle par son dynamisme quitte à ne pas avoir sa langue dans sa poche.
Résultat des courses, pour l'instant ; tout le monde campe sur ses positions, les arguments et contre-arguments volent de plus en plus bas, l'initiateur du sondage intervient à tout bout de champ au lieu de conserer une neutralité de bon aloi. Sondage tragique sur Wikipédia : deux morts (un canard et une agrume).

Quant au fond, je me suis exprimé sur la page concernée ; je ne vais pas revenir dessus. Pour prolonger, je pense qu'on se retrouve ici dans un cas emblématique de friction entre le souci d'une culture mise à la portée de tout le monde francophone, quitte à utiliser des biais de traduction pour le moins étranges (cf. Der Fliegende Holländer) et la volonté de développer un savoir universel en respectant au mieux l'œuvre créée. Afin de ne pas brusquer un bon peuple francophone, et singulièrement français, réputé peu ouvert aux langues étrangères, on se devrait de proposer une culture pré-digérée et ne pas surprendre le brave lecteur en lui rappelant que le même Wolfgang a composé des opéras en allemand, comme Die Entführung aus dem Serail, mais aussi en italien, comme La finta semplice. Quoi de plus simple que de titrer l'article principal en fonction ?

Le débat est sans doute sans fin. Je retourne à mes cartons.

5 commentaires:

Guillaume Paumier a dit…

Une solution proposée il y a quelques temps est de modifier le logiciel MediaWiki pour qu'un article puisse avoir plusieurs titres (et pas uniquement un titre et plein de redirects). Ça résoudrait 90% des problèmes du genre chicon/endive, loup/canis lupus et Die Zauberflöte/La flûte enchantée.

darkoneko a dit…

dans ce cas, renommons vite les mangas dans leur titre original ,et en kanji s'il vous plait :)

DS a dit…

L'idée des titres multiples est sympa, mais j'ai peur que ça ne fasse que déplacer le débat : j'imagine déjà les bretons se battant pour mette le nom bretonnant de chaque ville, objet, animal, etc, en relation avec leur culture :-).

DC a dit…

"respectant au mieux l'œuvre créée" : respecter une œuvre ? Je ne vois pas ce que cela veut dire dans ce contexte.

Boréal a dit…

Juste une petite note: il manque les refs de l'image pour respecter sa licence...
(http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Demenagement_quebec1.jpg)